« La loi de programmation de la transition énergétique et écologique sera le texte le plus important du quinquennat » assure François Hollande lors de son discours d’ouverture de la 2ème Conférence environnementale pour la transition écologique, en ce matin du 20 septembre 2013, au Conseil Économique Social et Environnemental.

Le Président de la République énonce successivement sa vision sur le pilotage et le financement de la Transition. Appelant de ses vœux à une vaste mobilisation de l’ensemble de la société, pour que la transition soit « bénéfique pour les particuliers, les entreprises », il souhaite « imaginer une fiscalité juste, efficace et incontestable » et ajoute que « si on taxe moins le travail et plus la pollution, on rend service à l’environnement et à la compétitivité, alors pourquoi s’en priver ? »

Même si la préparation de cette deuxième édition de la conférence environnementale a été parfois critiquée par ses parties prenantes, nous espérons qu’elle sera source d’un engagement fort et concret pour le futur, car comme l’a conclu ce matin François Hollande : « ce qui fait une grande nation, c’est sa capacité à tracer l’avenir » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *