logoaddcropA L’ISSUE DE SON ASSEMBLEE GENERALE, L’ASSOCIATION DES CONSEILS EN RSE & DEVELOPPEMENT DURABLE (ADD)

FAIT DES PROPOSITIONS POUR FAVORISER LA DURABILITE DE NOTRE ECONOMIE.

Les conseils recommandent une plus grande attention des acteurs privés et publics aux évolutions sociétales et aux dialogues parties prenantes pour favoriser l’acceptabilité des nouveaux modèles en faveur de l’économie circulaire, de l’économie collaborative et au découplage des ressources pour rendre nos entreprises plus compétitives.

Réunies au sein de leur association professionnelle, les principales sociétés conseils en RSE et développement durable françaises se sont penchées sur les facteurs susceptibles de favoriser une plus grande inclusion des bonnes pratiques de durabilité au sein de l’économie et observent trois freins à lever dans les entreprises pour mieux répondre aux évolutions de la société civile, des technologies et des nouvelles attentes culturelles :

–          Une expérimentation insuffisante des innovations en faveur de l’économie circulaire et collaborative qui devraient donner lieu à des investissements mutualisés, pour s’approprier des nouveaux usages

–          Une formation au changement insuffisante pour accompagner les mutations de modèles en interne et faciliter l’appropriation et l’adaptation par les salariés, impliquant toutes les fonctions concernées, et leur généralisation nécessaire par-delà les expérimentations.

–          Plus d’association régulière de toutes les parties prenantes (clients, fournisseurs, communautés impliquées, collectivités locales…) aux projets des entreprises, pour créer de la valeur partagée et renforcer l’insertion des entreprises dans leur territoire. Afin de jouer leur rôle d’accélérateur de progrès, porteurs de méthodes et de techniques qui rendent les modèles économiques plus durables, les sociétés de conseil vont prendre plusieurs initiatives collectives afin de hisser le niveau de qualité, de compétence et de service de leurs offres : homogénéisation des qualifications, lien avec les autres experts de la durabilité (administrations, académiques, élus), participation aux démarches institutionnelles, et renforcement de l’attractivité des talents en faveur du conseil en développement durable et RSE. Conscientes de leur rôle pédagogique face aux difficultés des acteurs à investir dans la durabilité, mais aussi des exigences croissantes de qualité attendues légitimement de leur part, dans un climat de tension qui pénalise souvent les stratégies de changement en France, les conseils souhaitent aussi développer des dialogues avec les responsables de développement durable en entreprise, pour améliorer les conditions d’achats responsables, les réflexions prospectives et les évaluations ouvertes qui font encore défaut aux pratiques actuelles.

L’ADD a décidé de devenir un label de qualité de service auprès des entreprises qui ont besoin d’un accompagnement sûr dans leurs démarches de RSE et de développement durable, en formalisant les garanties de qualité apportées par ses membres.

En s’appuyant sur la réflexion VISION RSE 2021*, qui rappelle le rôle pionnier des démarches volontaires, l’ADD accroîtra sa démarche de dialogue, de proposition et de collaboration, au cours d’un événement annuel, pour dynamiser la chaîne d’élaboration d’une économie française plus durable.

Pour accéder aux informations de ADD et aux conclusions de l’AG : www.add-conseil.org

L’ADD est composée des sociétés suivantes, représentées par leurs dirigeants :

L’ADD est présidée par Patrick d’Humières (président de Institut RSE management) ; Benjamin Enault (DG de Utopies) , de Elisabeth Pastore-Reiss ( DG Ethicity), Agnès Rambaud-Paquin (DG de Des Enjeux et des Hommes), sont vice présidents et Thomas Busuttil (Président de Imaginable), Secrétaire Général. Les représentants des entreprises membres sont :

  • Regis Chomel de Varagnes (Oraveo)
  • Sylvain Boucherand (B&L Evolution)
  • Guillaume de Bodard (Calix Conseil)
  • Corinne Chartier (InTERREface)
  • Bruno Rebelle (Transitions DD)
  • Caroline Renoux (Birdeo)
  • Pierre-Samuel Guedj (Affectio Mutandi)
  • Thierry Boblet (Eo Développement)
  • Anne-France Bonnet (Nuova Vista)
  • Bertrand Desmier (Tennaxia)
  • Jean Hetzel (Johanson International)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *