Si lBaromètre BVAe contexte de crise économique semble défavorable aux préoccupations relatives au développement durable, le baromètre BVA montre qu’il n’en est rien pour les citoyens. Ce baromètre vise à fixer le niveau de connaissance, de pratiques et d’attentes des citoyens en matière d’engagement durable. Il se révèle utile pour appuyer les orientations marketing des marques.

En 2013 ce baromètre s’accentue sur les nouveaux modes de consommation et leur articulation avec les pratiques de développement durable.

Il permet d’identifier les comportements durables des Français en prenant en compte les nouveaux comportements de consommation, les attentes des consommateurs envers les entreprises en fonction de leur secteur d’activité : automobile, transports, énergie, grande consommation, banques & assurances, informatique & télécoms…  et la connaissance et l’image que les Français ont des associations environnementales et humanitaires.

Le baromètre 2013 permet de tirer les conclusions suivantes:

  • Malgré la crise, les préoccupations environnementales et d’équité sociale ne baissent pas comparativement aux considérations plus personnelles
  • A titre individuel, une majorité de citoyens (67%)  déclare être prête à maintenir voir accélérer ses engagements
  • Pour autant, cette accélération de l’implication est probablement favorisée par le développement de nouveaux modes de consommation
  • L’engagement des entreprises est davantage attendu en particulier concernant l’emploi local

Les résultats du baromètre BVA incitent les marques à se réapproprier leur rôle d’acteur économique local au sein d’un territoire ainsi qu’ à se reconnecter  aux besoins des citoyens, leur offre marketing doit rejoindre les nouveaux modes de vie et les aspirations de leurs clients.

Ces derniers sont à la recherche d’un accès fiable et facilité aux offres collaboratives afin de leur donner une dimension plus importante. Pour être efficaces, ces offres doivent être économiquement accessibles, réconciliant également contraintes sociales et environnementales.  Véhiculer une image d’entreprise socialement responsable est un véritable enjeu car l’entreprise ne peut passe permettre d’ignorer son poids et son aire d’influence sur le territoire.

Vous pouvez consulter ici l’ensemble des résultats de ce sondage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *