Qui ne rêverait pas d’une entreprise qui s’organise toute seule ? Nous avons des exemples d’auto-organisation dans les colonies de fourmis ou encore d’abeilles, étudiés par des chercheurs dans le monde entier. Une fourmi prise individuellement est incapable de résoudre les défis auxquels elles doivent faire face, mais qu’elles résolvent de manière extrêmement efficace de manière collective (comme la recherche d’un emplacement ou du chemin le plus rapide pour accéder à un point de nourriture). Pas besoin de chef, chaque individu sait ce qu’il doit faire en fonction d’informations locales, qui grâce à quelques règles simples, permettent de répondre aux besoins de l’ensemble de la colonie !

Des entreprises pionnières s’inspirent de ses stratégies du vivant pour résoudre des problèmes complexes liés à leur activité (optimiser les plans de livraison en temps réel, gestion d’informations…). Voilà de belles pistes à explorer pour stimuler l’intelligence collective afin d’optimiser nos organisations…

Plus d’info : http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/management/organisation/221158050/performance-est-nature-entreprises-inspirent-f

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *