L‘érosion de la biodiversité est un enjeu stratégique pour les entreprises. Face à l’ampleur du défi, la mobilisation de l’ensemble du tissu économique est appelé à engager des stratégies transformatrices. Focus sur l’initiative lancée aujourd’hui qui vise à mobiliser les entreprises sur la biodiversité.

La biodiversité correspond à la diversité du vivant sur Terre. C’est à la fois la diversité des espèces, la diversité génétique au sein d’une même espèce et la diversité des milieux. C’est aussi toutes les interrelations entre les espèces, les individus et les milieux. La diversité biologique est essentielle au maintien de la vie sur Terre et donc de l’humanité. La biodiversité est mue par une dynamique qui permet la constante évolution des écosystèmes (ensembles regroupant les êtres vivants et le milieu dans lequel ils vivent et avec lequel ils interagissent). Ces écosystèmes sont alors capables de fournir un ensemble de services : l’approvisionnement en ressources (nourritures, fibres, eau, etc.), la régulation (des eaux, du climat, etc.), ainsi que des services culturels (valeurs esthétiques liées à la nature, inspiration, expériences physiques et psychologiques, etc.). Tous ces services sont appelés les services écosystémiques. Ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre société, et donc également au bon fonctionnement des entreprises et de leurs activités quotidiennes.

Il est aujourd’hui primordial que les entreprises prennent en compte ces services rendus par la nature et cherchent à la préserver pour continuer à en bénéficier de manière soutenable à long terme. Pour cela les entreprises doivent comprendre l’impact de leurs activités sur le vivant, mettre en place des actions pour le réduire, et se fixer des objectifs pour stopper la perte de biodiversité qui menace l’ensemble du vivant (on parle de sixième extinction de masse du vivant sur Terre), et également leurs activités.

Un contexte propice au développement et à la valorisation de son engagement en faveur de la biodiversité

L’année 2020 sera une année charnière pour la biodiversité, à l’échelle nationale comme internationale. En juin, la France accueillera à Marseille le Congrès Mondial de la Nature de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), un événement organisé en partenariat avec le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Le Congrès Mondial de l’UICN est organisé tous les quatre ans et rassemble tous les acteurs de l’environnement sur la sphère internationale, qu’ils soient publics ou privés, afin d’identifier les priorités en matière de biodiversité et les actions à mettre en place pour y répondre. En octobre, ce sera à Kunming, en Chine, que la biodiversité sera à l’honneur avec la 15ème Conférence des Parties (COP15) de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Il s’agira alors d’adopter un nouveau cadre mondial post-2020 sur la biodiversité. La déclinaison de ce cadre à l’échelle française se fera avec une nouvelle Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) succédant à la SNB 2004-2010 et 2011-2020.

2020 sera une opportunité unique pour les entreprises de se saisir du sujet de la biodiversité ou de renforcer leur engagement en faveur de celle-ci. Pour valoriser cet engagement, les entreprises peuvent désormais s’inscrire dans l’initiative Entreprises engagées pour la nature – act4nature France, mise en place par l’Agence française pour la biodiversité (qui deviendra l’Office français de la biodiversité au 1er janvier 2020) dans le cadre du Plan biodiversité 2018.

Pour devenir une Entreprise engagée pour la nature, les entreprises signent les 10 principes communs act4nature, élaborent leurs engagements individuels, puis développent un plan d’action pour y répondre.

Comment développer une politique biodiversité ambitieuse ?

Pour élaborer un plan d’action ambitieux, voici quelques étapes clés :

  • Impliquer ses parties prenantes tout au long de sa démarche : une bonne politique biodiversité ne peut être élaborée sans le concours des parties prenantes de l’entreprise, que ce soit pour comprendre les enjeux véritables liés à la biodiversité (impacts en amont de la chaîne de valeur, attentes des associations et ONG, dépendances des fournisseurs aux services écosystémiques, réalités du terrain et de l’exécution des procédures connues par les collaborateurs, etc.), pour définir des objectifs réalistes prenant en compte les capacités de chacun, ou pour assurer la mise en œuvre du plan d’action (partenariats, mobilisation des collaborateurs, implication des fournisseurs, etc.).
  • Réaliser un état des lieux de ses impacts et de ses dépendances pour mettre en lumière ses enjeux prioritaires : afin d’identifier ces enjeux prioritaires on peut s’interroger sur :
    • Ses dépendances aux services rendus par la nature (services écosystémiques) tels que l’approvisionnement en bois, en eau, en fibre, en aliments, etc. 
    • Ses impacts sur l’environnement et notamment sa contribution aux facteurs d’érosion de la biodiversité (changement d’usage des terres et des mers, surexploitation des ressources, changement climatique, pollutions, propagation des espèces exotiques envahissantes)
    • Les risques et opportunités associés aux impacts et dépendances identifiés
  • Définir des objectifs mesurables et ambitieux : un plan d’action ambitieux passe par la définition d’objectifs ambitieux. Pour cela les objectifs sont à court ou moyen terme et répondent directement aux enjeux identifiés par l’entreprise. Ils tiennent également compte de ses capacités et de celles de ses parties prenantes afin d’assurer leur atteinte.
  • Identifier les moyens nécessaires à chaque action : identifier, en amont, les moyens humains, matériels et financiers nécessaires à la mise en place de chaque action est un facteur fort de la réussite d’un plan d’action.
  • Faire un suivi régulier de l’avancée du plan d’action :une politique biodiversité n’est utile que si elle est efficace et apporte des résultats tangibles. Des indicateurs de suivi seront définis à l’avance pour chaque action et permettront de mesurer l’atteinte de l’objectif.

Cette initiative se veut être à la portée des grandes comme des petites entreprises, de tous les secteurs d’activité et de tous les territoires. Il ne vous reste plus qu’à suivre le mouvement ! Contactez-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *