D’après une étude publiée mardi 23 juillet par l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE), le nombre de papillons en Europe aurait été divisé par deux sur les deux dernières décennies. Ce constat se base sur le suivi des populations de papillons dans 19 pays d’Europe depuis 1990.

Cette baisse s’explique par une modification des paysages due à l’activité humaine, qui impact directement l’habitat naturel des papillons (usage de pesticides, artificialisation du territoire…) mais aussi des phénomènes plus rarement mis en avant, tels que la pollution lumineuse.

Téléchargez le rapport (version anglaise) : Rapport de l’EEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *