Aujourd’hui, lundi 26 novembre, s’ouvre la conférence de DOHA sur les changements climatiques, aussi appelée COP-18 (18ème conférence des parties). Plus de 200 pays seront représentés pour négocier la reconduction du protocole de Kyoto pour une deuxième période, celui-ci prenant fin au 31 décembre 2012, 15 ans après sont adoption. Cependant le risque d’échec des négociations est très élevé, les pays étant centré sur la « croissance économique ». Paradoxale quand on sait que les pertes économiques s’élèvent à  plus de 100 milliards de dollars par an (voir : rapport Stern) et que la lutte contre les changements climatiques et contre l’érosion de la biodiversité seraient de vastes opportunités… A suivre jusqu’au 7 décembre !

Tout le détail : http://unfccc.int/meetings/doha_nov_2012/meeting/6815.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *