ODD, RSE et entreprises : Les écarts de mobilisation se creusent

Pour la troisième année consécutive, B&L évolution a étudié comment les entreprises s’approprient et s’engagent pour les 17 Objectifs de développement durable (ODD) adoptés par l’Assemblée générale des Nations Unies le 25 septembre 2015.

Etude 2018 ODD, RSE et entreprise

Les 17 Objectifs de développement durable, adoptés en 2015 par les 193 Etats membres de l’ONU, ambitionnent de répondre aux défis mondiaux que sont la pauvreté, les inégalités, le changement climatique et l’érosion de la biodiversité, la paix ou encore la justice. Universels et transversaux, ils représentent une ligne directrice à horizon 2030 pour tous les acteurs, privés, publics et de la société civile. Trois ans après, alors que la France est en train de préparer sa feuille de route de mise en œuvre des ODD, la majorité des entreprises du SBF120 évoquent les ODD dans leur communication et près de 50% d’entre elles indiquent se mobiliser.

L’étude 2018 « ODD, RSE et entreprises : les écarts de mobilisation se creusent » réalisée par le cabinet B&L évolution, société de conseil en RSE, Energie, Biodiversité et Innovation, identifie les actions que mettent en place les entreprises du SBF120 pour l’atteinte des ODD et met en avant les bonnes pratiques de ces dernières.

Une prise en compte des ODD croissante…

L’étude révèle que la part des entreprises du SBF120 qui évoquent ou se mobilisent pour les ODD est croissante. Tous les secteurs comptent au moins une entreprise mobilisée. Les actions mises en avant par ces dernières sont plus concrètes et plus nombreuses que les années précédentes. Des approches différenciées émergent.

Certaines évoquent des « opportunité business » que représentent les ODD, à l’image de AccorHotels, Arkema, Carrefour, EDF, Engie, Essilor ou Gemalto.

… une mise en œuvre diverse et parfois timide

Quelques entreprises pionnières détaillent et approfondissent leur contribution aux ODD, voire prennent des engagements ou revoient leur stratégie. D’autres mettent en parallèle leur stratégie RSE avec les 17 Objectifs de développement durable ou en font un outil de dialogue avec leurs parties prenantes. Les modes d’actions se sont diversifiés par rapport aux années précédentes, certaines entreprises vont jusqu’à définir des indicateurs ou développer des produits ou services pour l’atteinte des ODD.

> Recevez l’étude complète « ODD, RSE et entreprises : les écarts de mobilisation se creusent » et notre newsletter, en indiquant ici votre nom et votre adresse email.   < <

Vos prénom et nom

Votre adresse email