Guide biodiversité
Le REFEDD vient de publier un guide sur la biodiversité mettant en avant ses associations étudiantes membres et en partenariat avec B&L évolution, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, Humanité & Biodiversité, Jardin Bio et le GNUM. Ce guide a pour but de sensibiliser les étudiantes des campus à la biodiversité. La REFEDD souhaitait apporter des réponses a la question : comment lancer une dynamique pour conserver la biodiversité et sensibiliser les usagers des campus, en premier lieu les étudiants ?

Ce guide rappel dans un premier temps ce qu’est la biodiversité, son fonctionnement et son état dans le monde et en France. On y apprend qu’il existe trois différents niveaux interdépendantes :

  • la diversité génétique (au sein d’une même espèce)
  • la diversité spécifique (diversité des espèces)
  • la diversité écosystémique (global : de la cellule avec ses particules à une foret ou un océan)

Il est également indiqué que 10% à 15% des espèces animales et végétales sont menacées d’extinction selon Humanité et Biodiversité. De plus, la biodiversité domestiquée est elle aussi en déclin, à cause de l’industrialisation et de l’homogénéisation des variétés : 90% des variétés cultivées de pomme, de laitue et de tomate ont disparu durant le XXe siècle.

De nombreuses actions sont présentées et expliquées de manière détaillée grâce à un retour d’expérience et un carnet d’adresses ou contacts utiles. Elles sont organisés en 7 catégories :

  • l’organisation d’une randonnée naturaliste
  • la création d’un jardin de ville
  • l’installation d’un nichoir ou d’un rucher
  • la mise en place d’animation de cuisine
  • la création d’un compost
  • l’organisation d’une collecte de déchets
  • la mise en place d’une AMAP au sein du campus

Ces actions sont simples a mettre en place et permettent à la fois de sensibiliser les étudiants et d’agir pour la protection de la biodiversité au sein de son établissement. Le campus est un espace où les espèces sont souvent diversifiées (espèces végétales, animales, champignons, insectes) et peut devenir un véritable zone réservoir de biodiversité.

Ainsi, B&L évolution qui accompagne de nombreux campus dans leurs démarches de développement durable (aussi appelées Plan Vert ou de Responsabilité Sociétale des Organisation / RSO), insiste sur l’intégration d’un volet biodiversité dans ces projets. Une « stratégie biodiversité » se veut transversale et mobilise l’ensemble des parties prenantes du campus pour en faire  des « éco-acteurs », véritables initiateurs des modes de vie, production, consommation et d’apprentissage plus sains et durables pour tous.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *