CRE hausse prix électricitéTout juste arrivé en poste après la départ de Delphine Batho, le nouveau ministre de l’Écologie Philippe Martin a débuté son mandat par une mauvaise nouvelle pour les français ce lundi, en annonçant une augmentation de 5% des tarifs de l’électricité en août, qui sera suivie d’une seconde hausse identique en 2014.

« Le gouvernement a décidé de lisser, sur plusieurs années, les hausses de tarifs nécessaires à la couverture des coûts d’EDF, prévue par la loi, afin de protéger autant que possible le pouvoir d’achat des ménages », a déclaré le ministre en charge de l’Énergie dans un communiqué.

Bien qu’elle représente une hausse annuelle de 35 à 50 euros par ménage, cette augmentation reste inférieure à ce qui était conseillé par la Commission de Régulation de l’Énergie. Nous vous en parlions il y a de cela un mois, celle-ci recommandait une augmentation allant de 6,8% à 9,6% dès août 2013, puis 7,6% en 2014 pour rattraper le retard pris au cours des années précédente.

Cette hausse, la plus forte de ces dix dernières années, est principalement due aux coûts d’entretien du parc nucléaire français, ainsi qu’au renforcement de sa sécurité. Afin de limiter l’impact sur les petits consommateurs, le gouvernement a annoncé qu’il envisageait une baisse du coût des abonnements de faible puissance, les plus répandus en France.

Retrouvez le communiqué du ministère de l’Environnement : communiqué de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *