L’innovation peut passer par la consommation de produits biologiques, alimentaires ou non. Pour encourager le développement du secteur du bio et limiter l’utilisation de polluants ou autres substances chimiques, le salon Natexpo accueille chaque année des exposants pour promouvoir leur travail. L’édition 2017 se déroulera les 22, 23 et 24 octobre.

Plus de 230 produits innovants et originaux ont concouru aux Trophées Natexpo 2017 qui récompensent les meilleures innovations, qui seront présentées en octobre 2017 lors du prochain salon international des produits biologiques. Le jury, composé de journalistes, de professionnels et d’experts, a primé en avant-première des produits originaux alimentaires ainsi que des cosmétiques et autres produits d’hygiène pour la personne et la maison. Les lauréats recevront une récompense durant l’événement en automne. Avec ce prix, le salon Natexpo encourage la production de produits bio, au-delà de l’alimentaire. Car le bio séduit aujourd’hui 9 Français sur 10 au moins occasionnellement mais l’offre ne suit pas la demande croissante.

Innover, c’est aussi consommer responsable. Les participants l’ont bien compris. Parmi les vainqueurs, on retrouve des chips d’algues bio séchées à l’air, du filet mignon fumé aux herbes de Provence (sans sel nitrité) ou encore du chocolat bio vegan au lait de coco, 100% végétal et sans lactose. Niveau cosmétique, les personnes soucieuses de leur santé peuvent se procurer la gamme de dentifrices Ecodenta, par exemple, qui est fabriquée à base de 99% d’ingrédients d’origine naturelle, enrichis avec des extraits naturels. Et pour laver vos vêtements, exit les détergents, voilà que débarque le sachet de lessive Terra Wash, constitué à 99,95% de magnésium.

L’innovation dans le bio

Les marques à l’origine de ces produits bio et innovants renvoient une image moderne. Ces entreprises ont en effet décidé d’adopter un comportement raisonné en réduisant leur impact sur toute la chaine de valeur, en répondant aux attentes de leurs clients, syndicats, fournisseurs, etc. Ces sociétés limitent le gaspillage et la dégradation de l’environnement et le développement de ce marché représente une véritable opportunité pour elles. A noter que ces enjeux relèvent des ODD adoptés en 2015 par l’ONU. Ces objectifs mondiaux ont l’ambition de préserver l’environnement, d’assurer un développement soutenable mais aussi de faire progresser le secteur du bio en sensibilisant aux enjeux de lutte contre la faim, de l’alimentation responsable et équilibrée.

Pour ne rien rater de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *