Pierre Rabhi - au nom de la terreSorti le 27 mars au cinéma, le film « Pierre Rabhi, au nom de la terre » donne actuellement lieu à une série de projections-débats dans l’ensemble de la France, qui remportent un important succès. Après une affluence de 900 personnes lors de la projection qui a eu lieu à Paris, ce sont près de 340 personnes qui sont venues débattre le 29 mai à Colmar.

Consacré au travail de Pierre Rabhi – paysan, agriculteur, et penseur – ce film revient sur la façon dont il a introduit l’agro-écologie en France et à travers le monde, au travers d’exemples concrets de projets qu’il a inspiré ou auxquels il a pu participer.

Véritable pionnier en France, Pierre Rabhi défend son idée d’un nouveau modèle de société, « où une sobriété heureuse se substituerait à la surconsommation  et au mal-être des civilisations contemporaines ». Pour cela, il prône un retour à la terre, notamment par l’agro-écologie, un mode de culture basé sur le respect de la Terre et de ses écosystèmes, ou tout apport chimique (engrais, pesticides, etc.) est remplacé par des solutions naturelles. « La nourriture est aujourd’hui tellement toxique, que quand on se met à table, au lieu de se souhaiter bon appétit, il faudrait se souhaiter bonne chance »

Autour de la philosophie de Pierre Rabhi, d’autres mouvements ont aujourd’hui vu le jour, tels que le mouvement Colibris, ou l’association Terre & Humanisme. À l’étranger, on peut par exemple citer le projet d’agro-écologie de Gorom Gorom, au Burkina Faso. Tous partagent une même volonté, « participer à une profonde transformation écologique et humaine de la société ».

Découvrez ici le planning des projections-débat qui auront lieu près de chez vous.

1 Comment

  1. Même pour celui qui n’est pas un fervent partisan de l’agro-écologie, les conférences de Pierre Rabhi sont extrêmement intéressantes et apportent des regards nouveaux sur notre façon de consommer et de produire! Un personnage atypique très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *