Les petites et moyennes entreprises sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à s’engager pour la responsabilité sociétale. Dans une récente étude de Bpifrance, 50% des PME-ETI déclarent avoir une démarche RSE et 25% l’ont structurée autour d’un plan d’actions RSE. Là où la prise en compte de la RSE est légalement une obligation pour les grandes entreprises (plus de 500 salariés), elle montre une démarche volontaire de la part des PME. Au-delà de l’impact social et environnemental, la RSE est un levier de compétitivité pour les PME. Il existe autant de manières d’appliquer la RSE dans les PME qu’il existe d’entreprises. Les enjeux du secteur d’activité et l’ADN de l’entreprise sont autant de facteurs qui influent sur la démarche.

Le volet environnemental de la RSE permet de quantifier l’impact sur l’environnement des activités de l’entreprise. Toutes les activités génèrent directement ou non des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans des proportions très variées. Pour évaluer l’impact d’une entreprise sur l’évolution du climat, les émissions de GES peuvent être mesurées par la réalisation d’un bilan carbone de ses activités. Focus sur la démarche bilan carbone.

Pourquoi réaliser un bilan carbone ?

Un bilan carbone sert à mesurer les émissions de GES émises par une organisation. L’objectif est d’avoir une vision globale des principaux postes d’émissions (consommation d’énergie, transport, bâtiment, achat, déchet) pour ensuite prioriser des actions pour la décarbonation de ces postes.

Au-delà de participer à la réduction des émissions de GES nationale (à travers la Stratégie Nationale Bas Carbone), le bilan carbone présente de nombreux avantages concurrentiels pour l’entreprise : réduire sa vulnérabilité aux risques climatiques et sa dépendance énergétique, réduire les coûts liés à l’énergie, innover vers des prestations durables, augmenter sa notoriété en améliorant son image, se démarquer par son engagement carbone…

Comment réaliser un bilan carbone en entreprise ?

Cliquez pour agrandir
Infographie : Méthodologie d’une comptabilité carbone

La réalisation d’un bilan carbone d’une entreprise se décompose en 5 étapes :

  • Définition du périmètre
  • Collecte des données
  • Calcul des émissions de GES et réalisation du profil carbone
  • Préconisations d’actions de réduction des émissions et construction d’une stratégie bas carbone long terme
  • Présentation de l’analyse lors de la restitution

B&L évolution a réalisé en 2019 plus de 50 bilans carbone dont une dizaine pour des PME. Nous avons récemment accompagné Albert Vieille, une entreprise spécialisée dans la fabrication et la vente d’huiles essentielles dans la réalisation d’un bilan carbone de leur activité. Nordprint, un atelier de façonnage, d’impression et de reliure de livre, a également été suivi par notre cabinet de conseil. Pourquoi pas vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *