Les ODD donnent un nouvel élan aux démarches de développement durable des campus. Ils placent les établissements d’enseignement comme des acteurs incontournables à l’atteinte des 17 enjeux mondiaux. La contribution des professionnels de l’ESR aux Objectifs de développement durable a été passée en revue dans un guide destiné aux directions des universités et écoles françaises et plus généralement à tous les métiers et fonctions de l’écosystème large de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies font l’objet d’une appropriation par de nombreux gouvernements, collectivités, entreprises, société civile et citoyens pour garantir un monde meilleur et plus durable. Les professionnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) se saisissent également des 17 ODD, et en particulier de l’objectif numéro 4 : « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

La Conférence des Présidents d’Université (CPU) et la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) ont confié à la coopérative de conseil en développement durable B&L évolution, pour son expertise sur le sujet des ODD, la réalisation d’un guide sur la contribution des professionnels de l’ESR à ces Objectifs de développement durable. Fruit d’un travail commun, ce guide sera rendu public le 27 juin 2018. Intitulé « ODD : quelles contributions des métiers de l’ESR ? », cet ouvrage a reçu le soutien de la MGEN, de la CDC, du CNOUS, des ministères de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de la Transition écologique et solidaire, ainsi que du Réseau français des étudiants pour le développement durable (REFEDD) et du Collectif pour l’intégration du DD&RS dans l’enseignement supérieur (CIRSES). Il est destiné aux directions des universités et écoles françaises. Publié en français, il sera également disponible en anglais à la rentrée prochaine pour une diffusion à l’international.

14 familles de métier contribuant aux ODD ont été étudiées

Les ODD fixent le cadre de l’action internationale et nationale en matière de politiques publiques. Ils constituent un outil pour les gouvernements mais aussi pour les acteurs non-étatiques en favorisant de nouveaux modes de travail, de production et de consommation. L’intérêt de ce guide sur les ODD dans l’ESR est d’être un outil de dialogue et de partage pour les universités et écoles afin qu’elles valorisent leurs bonnes pratiques et se fixent des axes stratégiques en matière de DD&RS, selon les compétences propres à chaque métier et les missions qui leur sont dévolues.

L’adoption de l’article 55 de la loi Grenelle 1 en 2009 a permis de formaliser les enjeux du développement durable dans les établissements d’enseignement supérieur. Il y est demandé à ces derniers d’élaborer des « plans verts » et de s’appuyer sur un référentiel DD&RS et de déployer un Label afin d’évaluer leur niveau de performance des actions menées en matière de développement durable et de responsabilité sociétale. Le développement de la responsabilité sociétale en universités et écoles se matérialise notamment par la création de nouveaux métiers et de nouveaux acteurs tel que le Collectif pour l’Intégration de la Responsabilité Sociétale et du développement durable dans l’Enseignement Supérieur (CIRSES), opérateur du label DD&RS. Au niveau national, la CPU et la CGE réalisent un travail de plaidoyer pour appuyer les acteurs de terrain.

Ce guide a été développé pour mieux comprendre la place du DD&RS dans les métiers de l’ESR. Il apporte une série de réponses pratiques, axées sur les grandes familles de métiers propres à l’enseignement supérieur et à la recherche. Il décline de façon approfondie, après une enquête menée auprès des réseaux de professionnels de l’ESR les ODD selon chaque type de mission. Il a pour ambition d’être un outil pour développer et valoriser l’engagement d’une université ou d’une école à travers ses missions.

14 familles de métiers ont été étudiées, dont l’enseignement, la recherche, la direction, le pilotage, les achats, les ressources humaines, le patrimoine, la restauration, la vie étudiante, la communication, le numérique, l’hygiène et sécurité, les relations internationales, la formation, l’orientation et insertion et la recherche et innovation pour comprendre leurs enjeux sociétaux et les défis qu’ils ont à relever afin de contribuer aux différents enjeux de l’Agenda 2030. Pour faire face aux enjeux environnementaux et sociaux, c’est un changement profond de société qu’il s’agit de mettre en œuvre, et qui se traduit dans nos manières de rendre compte, de communiquer, d’aider à l’orientation, de soutenir la vie étudiante, la formation et la recherche, de gérer les risques et de protéger les usagers, d’entretenir des relations internationales, etc. Derrière tous ces aspects se cachent autant de métiers différents de l’ESR, tous concernés dans leur cœur d’activité par le DD&RS.

> Recevez le guide complet « Objectifs de Développement Durable : Quelles contributions des métiers de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en France ? » et notre newsletter, en indiquant ici votre nom et votre adresse email. < <

Vos prénom et nom

Votre adresse email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *