Alors que les risques environnementaux, sociaux et sociétaux sont de plus en plus visibles et impactent tous les territoires, les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont le cadre qui leur permettra de construire une stratégie de résilience globale. Chaque niveau territorial a son rôle à jouer dans une mise en œuvre adaptée, cohérente et ambitieuse de l’Agenda 2030. « La Région a un rôle majeur du fait de sa position intermédiaire entre un acteur national et les communes ou EPCI. Les ODD constituent donc un agenda que doivent aujourd’hui utiliser les régions pour orienter leur plan stratégique de transition écologique », explique Sylvain Boucherand, directeur associé de BL évolution.

A travers sa note méthodologique « ODD : un cadre stratégique pour mettre en œuvre le développement durable en région ? », BL évolution propose un plan de développement durable adapté aux territoires à partir des ODD.

Pourquoi est-il important de localiser les ODD ?

Décliner les ODD au niveau régional permet de prendre en compte des enjeux locaux et globaux dans sa stratégie, tout en mobilisant les parties prenantes sur des enjeux qui les concernent directement. Chaque territoire est donc invité à s’approprier les ODD et leurs cibles en identifiant celles qui les concernent et sur lesquelles travailler en priorité. Les ODD sont également un outil opérationnel pour identifier l’impact des politiques publiques sur la société (impact positif comme négatif).

A travers la présentation de la feuille de route française pour 2030, le gouvernement met en avant le besoin de changer d’échelle pour atteindre les ODD, en insistant sur le rôle des territoires. Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire, explique : « Si nous ne voulons pas que ce texte soit une stratégie de papier, trois points me semblent essentiels. D’abord, de reconnaître ensemble que l’Agenda 2030 est notre référentiel commun du développement durable. Ensuite, de fédérer une communauté d’actions pour les ODD. De l’individu au collectif. Et pour cela les territoires seront indispensables. Enfin, il nous faut faire de l’Agenda 2030 un outil d’évaluation et de débat, et y associer les citoyens et les parlementaires pour nourrir le débat démocratique ».

Il est essentiel que tous les acteurs du territoire, aussi bien publics que privés, soient sensibilisés aux enjeux portés par les ODD, y compris les citoyens. L’implication des différentes parties prenantes est un des critères de réussite de l’intégration des ODD dans une stratégie de territoire qui en donne le cadre et l’ambition.

> Recevez notre note méthodologique complète « ODD : un cadre stratégique pour mettre en œuvre le développement durable en région ? » en indiquant votre nom, prénom et adresse email ci-dessous.<<

Vos prénom et nom

Votre adresse email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *