Analyse des parties prenantes

Analyse parties prenantes - B&L évolutionDans son activité quotidienne, l’entreprise est en interaction permanente avec une multitude de parties prenantes à différents niveaux stratégiques et degrés d’intensité. L’entreprise et ses interlocuteurs s’impactent mutuellement, à tel point que les parties prenantes deviennent partie intégrante de l’environnement de l’entreprise, et de sa stratégie.

C’est pourquoi nouer un dialogue constructif avec vos parties prenantes est une étape fondamentale pour déployer et faire évoluer votre démarche RSE.

L’analyse des parties prenantes à la base de toute démarche RSE

La norme ISO 26000, référence internationale sur la thématique de la RSE, définit l’analyse des parties prenantes et la construction d’un dialogue avec elles comme une étape incontournable d’une démarche de responsabilité sociétale dans une entreprise. Qu’il s’agisse de parties prenantes en interne (salariés, syndicats, etc.) ou en externe (fournisseurs, partenaires, etc.), la mise en place d’une démarche de concertation et d’implication permet d’améliorer la transparence et la crédibilité des actions de responsabilité sociétale, mais aussi de garantir la pertinence de la démarche globale.

L’analyse des parties prenantes et la mise en place d’un dialogue

  • cartographiez vos parties prenantes internes et externes
  • identifiez leur niveau stratégique et l’importance du dialogue avec celles-ci
  • Initiez une phase de concertation des parties prenantes internes et externes afin de recenser leurs opinions et attentes.
  • Intégrez ces acteurs de manière durable, dans une perspective gagnant-gagnant, et mettez en place des outils de dialogue permettant une circulation de l’information