Reporting RSE : mise en place de la démarche de reporting

Pourquoi mettre en place un reporting RSE?

Reporting RSE - B&L évolutionEncore rares il y a quelques années, les processus de reporting RSE sont devenus aujourd’hui un instrument extra-financier de grande influence. Obligatoire pour les entreprises de plus de 500 salariés par application de l’article 225 du Grenelle II, il n’est pas rare de retrouver des actions de reporting en dehors des obligations légales, mises en place par des entreprises qui y voient un outil central de communication à destination de leurs parties prenantes.

Au-delà de la contrainte légale, le reporting RSE est aussi un outil de communication pertinent : il permet aux entreprises de mettre en avants leurs efforts et leurs engagements ainsi que d’assurer la transparence du dialogue avec les parties prenantes. Il s’agit aussi d’un instrument de pilotage de la démarche RSE, il incite les entreprises à définir un plan d’action ainsi qu’une série d’indicateurs de suivi, le tout dans une démarche de progression continue que vous pourrez par la suite valoriser. Enfin, ce type de rapports constitue un « bonus » pour les entreprises évaluées par les agences de notation extra-financière.

Quelle  que soit votre motivation, B&L évolution vous accompagne dans la mise en place de votre reporting RSE.

Les outils de référence de notre méthodologie de reporting RSE

Notre méthodologie de reporting RSE s’appuie sur plusieurs outils de référence reconnus au niveau national ou international :

  • La Global Reporting Initiative (GRI), cadre international de reporting extra-financier
  • Les Principes directeurs de l’OCDE
  • La norme internationale ISO 26 000
  • Les référentiels sectoriels existants (internes et/ou spécifiques à l’entreprise)