Le forum Biodiversité et économie de l’Agence française pour la biodiversité s’est tenu les 24 et 25 novembre 2016, à Paris. Plus de 300 personnes ont participé à cet événement et certains ont pu échanger durant des ateliers organisés ces deux jours. Les restitutions de ces contributions sont enfin en ligne. (Re)découvrez les principales conclusions des priorités d’action de l’AFB.

Les 24 et 25 novembre derniers se tenait le premier forum « Biodiversité et Economie, vers une économie engagée pour la biodiversité » organisé par l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et réunissant près de 300 acteurs publics et privés engagés pour la biodiversité. L’objectif de ce forum était de rassembler des acteurs agissant pour la biodiversité de tous horizons – grandes entreprises, PME, associations, services de l’Etat ou encore collectivités locales ; dans le but de partager les savoir-faire et les initiatives de chacun, pour créer une dynamique autour des liens entre biodiversité et économie. Cet atelier a aussi permis à l’AFB d’identifier des opportunités pour améliorer la prise en compte de la biodiversité dans l’économie.

28 ateliers ont ainsi permis aux acteurs d’échanger sur les thèmes :

  • A – S’engager pour la biodiversité
  • B – Une filière « biodiversité » : enjeux, acteurs, besoins
  • C – La biodiversité, une opportunité pour évoluer
  • D – Quels « business model » pour une économie par et pour la biodiversité ? »

A cette occasion, Sylvain Boucherand a animé l’atelier « Démarches biodiversité et autres démarches environnementales » avec Laurent Germain, de l’Agence des aires marines protégées, ainsi que l’atelier « Business cases : entreprises au service de la biodiversité » avec Arnault Comiti de la CCI France – Parties Eau et Biodiversité.

Vers une économie engagée pour la biodiversité

Quelles conclusions tirer de ces deux ateliers en termes de perspectives pour l’intégration de la biodiversité dans l’économie ? L’atelier « Démarches biodiversité et autres démarches environnementales » proposait de s’intéresser aux démarches biodiversité mises en place dans les entreprises sous l’angle des labels existants pour valoriser ces démarches. En effet, de nombreux labels existent dans le domaine de l’environnement mais l’intégration de la biodiversité dans ces labels n’est pas toujours complète. C’est la raison pour laquelle Sylvain Boucherand et Laurent Germain ont invité les participants à analyser dans une liste de labels les critères ayant permis l’adhésion des entreprises à ces critères, pour ensuite les classer par famille de critères et finalement réfléchir à l’amélioration de la prise en compte de la biodiversité dans ces labels. Cette réflexion a permis de recueillir le point de vue des entreprises, associations et organismes sur les moyens d’intégrer la biodiversité dans les labels et de fournir des pistes à l’AFB pour structurer leurs actions dans ce domaine.

Durant l’atelier « Business cases : entreprises au service de la biodiversité », les intervenants des entreprises Guerlain, Saint-Gobain et Gécina ont effectué, dans un premier temps, un retour d’expérience sur la prise en compte de la biodiversité dans leurs entreprises. Ensuite, un atelier de co-construction s’est déroulé autour de 15 questions de réflexion adressées au public au sujet de l’engagement des entreprises pour la biodiversité. Cet atelier a mis en évidence le lien entre les freins et leviers et le manque de sensibilisation des entreprises au sujet des impacts et dépendances à la biodiversité, ce qui explique le défaut de mobilisation et d’expertise des entreprises. Pourtant, les moteurs existent : convictions, demande des consommateurs, compétitivité… Ainsi, il a été suggéré à l’AFB de soutenir réglementairement et financièrement les entreprises qui s’engagent pour la biodiversité, et de mettre en place des actions de sensibilisation.

Pour suivre toute notre actualité, inscrivez-vous à notre newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *