Delphine Batho RTLInterrogée ce matin sur RTL, la ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie dénonce une baisse de crédits de 7% en 2014 pour son ministère – la baisse la plus importante dans l’ensemble du gouvernement – et considère qu’il s’agit d’un « mauvais budget ».

Annoncée vendredi dernier, cette diminution a été décidée dans le cadre d’une diminution générale des dépenses de l’État, qui devrait permettre de réaliser 9 milliards d’euros d’économie en 2014. Parmi les ministères les plus impactés par ce nouveau budget, on trouve le ministère de l’Agriculture (-5,4%), le ministère de l’économie (-6,6%) et en tête celui de l’Écologie (-7%). Dans le contexte actuel de fort taux de chômage, le ministère du Travail et de l’Emploi se voit quant à lui attribuer une hausse de 6,7% de ses crédits.

Cette forte baisse des moyens du ministère de l’Écologie est en contradiction avec la déclaration du président François Hollande en septembre dernier, qui souhaitait faire de la France « la nation de l’excellence environnementale ». La ministre Delphine Batho souhaite donc que « dans les jours qui viennent, nous puissions faire la démonstration que la volonté de faire de la France la nation de l’excellence environnementale, la transition énergétique, ne soient pas des variables d’ajustement ».

Dans le contexte actuel, le développement durable est-il une variable d’ajustement, où doit-il rester l’une des priorités ? Pour la ministre, la réponse est claire : « la question de l’écologie, de la transformation de notre modèle de développement économique est cruciale ». « Dans le moment actuel, quand tout va mal, les Français ont besoin d’espoir, de perspectives d’avenir et donc, c’est un chantier très important dans ce quinquennat ».

Mise à jour : Suite à ces déclarations et à sa convocation à Matignon par le premier ministre Jean-Marc Ayrault dans la journée, la ministre de l’Écologie Delphine Batho a démissionné de son poste au gouvernement. Elle sera remplacée par M. Philippe Martin. Retrouvez le communiqué mis en ligne sur le site de l’Elysée.

Retrouvez l’ensemble de l’interview de Delphine Batho :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *