Capture d’écran 2013-06-06 à 10.27.39Google rassemble aujourd’hui plusieurs services dont les principaux sont le moteur de recherche, YouTube et GMail. Vous utilisez certainement au moins un de ces services quotidiennement, peut-être même les trois. Mais quel impact sur l’environnement résulte de leur utilisation?

D’après Google, il est relativement limité. Les serveurs, par lesquels toutes vos requêtes transitent, consomment en permanence la quantité d’électricité produite par un quart de tranche nucléaire, soit 260MW.

Ainsi, vous rejèteriez autant de CO2 :

  • en naviguant 1 minute sur YouTube qu’en respirant pendant 8 secondes
  • en naviguant 3 jours sur YouTube qu’en vous faisant livrer un DVD (production et emballage inclus)
  • en consultant GMail pendant 1 an qu’en jetant une bouteille de 750mL à la mer après l’avoir bue et placé un message à l’intérieur
  • en lançant 100 recherches sur Google qu’en repassant un t-shirt

Nous sommes en droit de rester sceptiques sur ces chiffres qui nous sont présentés. En effet, l’ADEME est beaucoup plus pessimiste que Google sur ce point. Mais il est à noter que ce dernier fait beaucoup d’efforts pour réduire son impact environnemental. En effet, un tiers de l’énergie consommée par le Groupe provient des énergies renouvelables (près d’un milliard de dollars ont été investis), leurs centres de données consommeraient deux fois moins d’énergie que les centres de données classiques,…

Peu importe si les résultats sont exacts ou non, les initiatives prises n’en restent pas moins intéressantes et sont consultables sur le site dédié à leurs démarches éco-responsables : Google Green

B&L évolution peut vous aider à diminuer votre consommation énergétique, n’hésitez pas à nous contacter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *